À propos

Devenir rédactrice n’était pas mon premier choix de carrière puisque celui-ci s’est présenté sur le tard, à 36 ans. Initialement, je suis formée à la création et à la gestion d’entreprise.

C’est au fil des années que j’ai nourri une insatiable curiosité envers des disciplines telles que l’infographie, le community management, la gestion de projet, la stratégie digitale et l’écriture.

La vocation de cheffe d’entreprise s’est, quant à elle, déclarée très tôt chez moi.

Tout commence enfant, lorsque j’écoutais mon grand-père me raconter son aventure entrepreneuriale en Italie et mon père me parler de son rêve d’ouvrir un commerce de bouche. Je crois que la fibre entrepreneuriale est née de là, de notre histoire de famille. Je débute dans l’entrepreneuriat en 2005. 

Quelques années plus tard, je lance un site de vente en ligne qui se poursuivra par l’ouverture d’une boutique, en centre-ville de Bordeaux. Cette expérience m’aura appris l’importance de l’anticipation et de la planification.

J’ai envie d’être à nouveau portée par un projet qui me passionne et qui ait du sens. Mon activité entrepreneuriale suivante sera tournée vers l’écologie et remportera le Trophée Agenda 21, un concours régional Girondin qui récompense les projets éthiques et durables.

Je redécouvre alors à quel point j’aime écrire. Je décide d’y adjoindre ma passion pour l’entrepreneuriat en mettant en ligne des articles de blog dédiés à la création d’entreprise. 

C’est alors un concours de circonstances, lors d’une discussion sur Facebook, qui m’ouvrira la voie pour transformer ma passion pour la rédaction en opportunité professionnelle.

Marilyne Acher